Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Picardie

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Picardie.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


La Picardie

Située au nord de la France et formée de trois départements : l'Aisne, l'Oise et la Somme, la Picardie est une région administrative qui compte 1 914 844 habitants.
Les principales villes de la région, après Amiens, sa préfecture, sont, par ordre d’importance : Saint-Quentin, Beauvais, Compiègne, Creil, Soissons, Laon, Abbeville , Nogent-sur-Oise et Senlis.
La Picardie administrative d’aujourd’hui est différente de l’ancienne province historique du même nom qui intégrait, entre autre, une partie du littoral pas-de-calaisien.






Histoire

Au IIIe siècle av. J.-C., l’actuelle Picardie était dominée par les cités belges. Durant la guerre des Gaules, des peuples belges de premier plan occupaient cette région. Le territoire picard et celui de la Flandre constituaient le noyau de la Belgique Seconde.
Au début du haut Moyen Âge, la Picardie appartenait au duché de Dentelin, puis fut rattachée au royaume de France par le traité de Verdun de 843. 
L’année 1229 fut marquée par des actes de violence impliquant des étudiants qui entraînèrent la première grève de l’université de Paris. Un franciscain anglais du nom de Barthélemy l'Anglais, qui étudia à Paris au cours de cette période, livra, pour la première fois, une description détaillée de la Picardie dans son ouvrage intitulé « De proprietatibus rerum », achevé vers 1240. Dans le livre XV, consacré à la géographie, il décrivit la Picardie comme une province de la Gaule belge, divisée en deux parties : la haute Picardie et la basse Picardie, ayant pour villes principales Beauvais, Amiens, Arras, Thérouanne et Tournai et occupant un territoire qui s’étendait, alors, du Rhin à la mer.
En 1572, au moment de la Saint-Barthélemy, le massacre des protestants fut évité grâce à l’intervention du gouverneur Longueville. 
Avant la prise de Lille par Louis XIV, en 1667, la Picardie marquait la frontière nord du Royaume de France. 
À cause de sa situation géographique, la Picardie, connut de nombreuses batailles et invasions au cours de l’Histoire.
Elle porte encore aujourd’hui les stigmates des deux guerres mondiales et ses nombreux sites historiques, notamment les tranchées et autres vestiges des guerres de 1914-1918 et 1939-1945, en font, désormais, un lieu de recueillement à la mémoire des nombreuses victimes disparues sur son sol.


  

Géographie

La  Picardie est délimitée par quatre région : le Nord-Pas-de-Calais au nord, la Champagne-Ardenne à l'est, la Haute-Normandie à l'ouest et l'Île-de-France au sud, mais elle s'étend également aux villes belges de Tournai et Mouscron où se parle encore le picard tournaisien (et non le chti).
La Picardie possède un littoral particulièrement riche, notamment grâce à l'estuaire de la Somme, classé parmi les plus belles baies du monde, ainsi que d’importantes forêts.
Au cours des 30 dernières années, la région a été marquée par la rapide disparition de ses espèces végétales à cause d’une agriculture qui compte parmi les plus intensives du monde. On espère remédier à ce grave problème écologique par la mise en place d’un vaste programme de plantation de haies, un réseau de réserves naturelles et de sites protégés et la diffusion massive d'une agriculture biologique. Un parc marin devrait également voir le jour d’ici quelques années.




Climat

Le climat de la Picardie est de type océanique, à influence continentale à l'intérieur des terres. Il ne présente pas de grands contrastes entre les saisons, toutefois, il peut considérablement varier d’un jour à l’autre. La région se caractérise par une fraîcheur et une humidité constante et de puissants vents, surtout le long des côtes.
Les saisons intermédiaires du printemps et de l’automne, particulièrement longues, sont marquées par de forts vents et alternent éclaircies et épisodes pluvieux. Elles bénéficient de températures moyennes fraîches et modérées, entre 12 et 15°. Au cours de ces saisons, les précipitations sont fréquentes et abondantes, il pleut de 15 à 20 jours par mois.
Les étés sont assez courts avec des températures moyennes modérées qui oscillent entre 17 et 20°. L’ensoleillement est modeste et les journées de soleil ne dépassent pas 40 % de l’ensoleillement annuel. On relève en moyenne 1600 heures de soleil par an à Saint-Quentin, 1660 heures à Abbeville et 1700 heures à Creil.
Les hivers sont généralement plus humides que froids, cependant, le thermomètre peut descendre en dessous de 0°, entraînant gel et verglas. Des chutes de neige peuvent également survenir et persister sur les hauteurs. Janvier et février sont les mois les plus froids, mais l’air polaire froid et sec vaut à la Picardie des ciels purs et de belles journées hivernales.




Économie

En 2011, le produit intérieur brut de la Picardie s’élevait à 43 725 millions d’euros (22 894 euros par habitant).
Située entre Paris et Lille, en direction des puissances économiques de l'Europe du Nord, la région s’impose difficilement, trop souvent considérée comme une simple zone de passage. Cependant, grâce à cette position géographique privilégiée, la Picardie dispose d'un réseau de transport particulièrement performant.
L'agriculture occupe une place importante dans l’économie de la région, notamment avec la culture de la betterave qui s’impose au premier rang national, les céréales, la pomme de terre… L'élevage laitier s’est plus spécifiquement développé dans l'ouest de la région en pays de Bray et Thiérache.
Le secteur agroalimentaire est fortement représenté grâce aux nombreuses productions régionales, mais d’autres industries ont vu le jour localement : les foyers industriels de Creil-Montataire et de Chauny-Tergnier, la verrerie de Saint-Gobain, la serrurerie et la métallurgie du Vimeu, pour n’en citer que quelques unes. De plus, la Picardie a pleinement profité de la décentralisation de diverses entreprises franciliennes spécialisées dans l’industrie automobile, la chimie, les pneumatiques, le matériel de bureau, l’électroménager… 
La région a su tirer partie de son exposition aux vents en développant un parc éolien important qui génère de nombreux avantages fiscaux pour les communes rurales.

Météo Picardie