Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Limousin

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Limousin.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


Le Limousin 

D’une superficie de 16 942 km2, le Limousin est une région française située dans le centre-ouest du pays. La Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne sont les trois départements qui la composent. 
D’une population de 742 771 habitants, appelés les Limousins, elle est l’une des régions les moins peuplées de France.
Ses dix plus grandes villes sont Limoges, qui en est également la préfecture, Brive-la-Gaillarde, Tulle, Guéret, Ussel, Saint-Junien, Panazol, Isle, Saint-Yrieix-la-Perche et Couzeix.




Histoire

La région fut habitée, à l’époque romaine, par le peuple gaulois des Lémovices réputés pour leur production d’or extrait des mines à ciel ouvert. La citadelle de Villejoubert, située sur la commune de Saint-Denis-des Murs en Haute-Vienne, en était, à l’époque, la capitale.   
Malgré la conquête du territoire par Jules César en 52 av. J.-C., l’économie de la région resta intacte. Des villes furent déplacées afin de favoriser le trajet des marchandises et le contrôle des autochtones par les romains. De ce fait, Augustoritum, cité entièrement créée par les Romains vers 10 av. J.-C., fut choisie pour capitale et devint, par la suite, l’actuelle ville de Limoges. 
Au IIIe siècle, comme dans l’ensemble de la Gaule, le Limousin fut touché par les premières invasions germaniques. 
À la même époque, la région et particulièrement Augustoritum, fut évangélisée par Saint-Martial, premier évêque de Limoges qui aurait été envoyé de Rome. 
Le territoire fut, à nouveau, conquis au milieu du Ve siècle par les Wisigoths, peuple germanique issu des Goths. La région passa sous le règne des Francs en 507, après la victoire de Clovis sur les Wisigoths à Vouillé. 
Au Xe siècle, le Bas-Limousin fut partagé entre les vicomtés de Limoges, Comborn, Ventadour et Turenne, lors de la division du territoire en seigneuries. Le nord de la région était sous domination du comté de la Marche.
En 1152, le Limousin devint propriété des Plantagenêt, suite au mariage d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II, futur roi d'Angleterre. La région fut donc assujettie à l'autorité anglaise.
Le Limousin subit les conséquences de la guerre de Cent Ans, notamment avec le déclin de son économie et le pillage de ses villes par les soldats français et anglais ou encore par des bandes de routiers.  
La vicomté de Limoges fut rattachée au domaine royal français en 1607.



Géographie

Le Limousin, qui fait partie de l’Occitanie et est presque entièrement situé dans le Massif central, partage ses frontières avec plusieurs autres régions du territoire français : l’Auvergne à l’est,  le Midi-Pyrénées au sud, le Poitou-Charentes et l'Aquitaine à l'ouest et enfin, la région du Centre au nord.
Plusieurs cours d’eau prennent leur source sur ce territoire, notamment la Corrèze, la Vézère, l’Auvezère, la Diège, la Luzège et l’Isle, pour n’en nommer que quelques uns. Ceci a d’ailleurs valu à la région le surnom de « château d'eau ». 
Le lac de Vassivière, d’une longueur de 9,76 km², est la plus célèbre et la plus vaste étendue d’eau du Limousin.  
Les points culminants de la région sont le Mont Bessou (977 m), le Puy Pendu (973 m) et le Signal d'Audouze (953 m). 
Le reste de la région est partagé entre vallées bocagères verdoyantes, gorges boisées, bas plateaux semi-bocagers et plaines maraîchères.



Climat 

Le climat limousin est de type océanique, modulé par son relief. 
La région connait en moyenne 1 850 heures d’ensoleillement par an. Les températures moyennes annuelles sont de 10,5° C, avec un minimum de 0° C en hiver et un maximum de 20° C en été, pouvant atteindre des pointes de 32° C dans le bassin. 
Malgré des hivers froids, les printemps sont doux et les étés chauds sur les plateaux qui connaissent un climat plus tempéré.
Entre la montagne limousine et le bassin de Brive, on parle plutôt de climat de transition, subissant l'influence océanique de l'Atlantique. Les étés y sont plus chauds et secs et les hivers relativement doux. 
On note un maximum de précipitations en saison froide et la pluviosité annuelle est de 750 mm. 

Économie

Le PIB limousin se situait à environ 15 milliards d’euros en 2006, représentant 1 % de la richesse nationale. En 2008, le produit intérieur brut par habitant était de 24 794 euros, plaçant ainsi la région au 18e rang national, juste derrière la Basse-Normandie.
Au premier trimestre de 2010, le taux de chômage du Limousin était de 8,1 %, le plus bas de France métropolitaine, devant la Bretagne.
L’élevage bovin représente 86 % des exploitations et en 2005, le nombre de têtes de bétail (1,1 million) dépassait le nombre d'habitants dans la région. 
L’agriculture occupe également une place très importante dans l’économie de la région. Plusieurs grandes sociétés du secteur agroalimentaire, premier employeur industriel de la région, y sont implantées, notamment les charcuteries Madrange à Limoges et les aliments pour bébés Blédina à Brive.
Avec une superficie de 575 000 hectares de forêt, la récolte du bois représente une part prépondérante de l'activité du secteur primaire. 
La fonction publique et les services aux ménages sont d’importants secteurs d’emplois pour la région, les services représentant 63 % des emplois.
Météo Limousin