Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Île-de-France

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Île-de-France.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


Île-de-France

Bien que l’Île-de-France ne soit pas une île, il semblerait que l’« île » contenue dans son nom fasse référence à l’isthme délimité par l’Oise, la Marne et la Seine. Également connue sous le nom  de région parisienne, l’Île-de-France, région administrative et historique de France, a la plus forte densité (976,5 hab. /km2) du pays. La majeure partie de sa population vit dans la métropole parisienne qui en est également la capitale. Les habitants de l’Île-de-France (environ 12 millions) sont appelés les Franciliennes et les Franciliens. Les principales villes d’Île de France sont, par ordre d’importance : Paris, Boulogne-Billancourt, Argenteuil, Montreuil, Saint-Denis, Versailles, Nanterre, Créteil, Aulnay-sous-Bois et Vitry-sur-Seine.

Plusieurs monuments historiques se situent dans cette région, notamment la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, Notre-Dame, le Sacré-Cœur, le château de Versailles et bien d’autres encore. Les fameux musées du Louvre, d'Orsay et le Musée national de la Renaissance d'Écouen se trouvent également en l’Île-de-France. La région est aussi connue pour ses salles de spectacle de renommée mondiale telles que l’Olympia à Paris ou encore ses architectures dédiées au sport telles que le Palais Omnisports de Paris-Bercy et le Stade de France.
  
La gastronomie francilienne est réputée pour ses fromages à pâte molle, tels que le brie de Meaux (AOC), le brie de Nangis, le coulommiers ou encore le brie de Montereau.  Les asperges, les carottes et les fameux champignons de Paris sont aussi très prisés. N’oublions pas les pâtisseries et confiseries appréciées de tous.


Histoire

En 52 avant J.-C., l’empereur Jules César envahit l’Île-de-France. À cette époque, plusieurs peuples celtes dont les Silvanectes, les Meldes, les Véliocasses, les Carnutes, les Sénons et les Parisii cohabitaient, alors, dans la région en tribus indépendantes. L’empereur décida de conquérir ces communautés et la prospérité commença sous l’occupation romaine. Plusieurs activités, telles que la construction des routes, la pratique du commerce fluvial sur la Seine, les échanges culturels et l’élevage se développèrent dans la région. Près de 300 ans plus tard, Saint‑Denis, premier évêque de Paris, évangélisa la région.    
La victoire de Clovis à Soissons en 486 mit fin à l’occupation romaine. Il étendit son royaume au sud du bassin et de la Seine et fit de Paris sa capitale.  
L’Île-de-France revient au centre du domaine royal au Xe siècle par les rois Capétiens. 
Les règnes de Philippe-Auguste et de Saint-Louis, entre le XIIe siècle et le début du XIIe siècle, amenèrent  une période de prospérité dans la région.
La guerre de Cent Ans engendra une longue période de troubles, marquée par des violences, des pillages et des épidémies, notamment la grande peste de 1348, suivie des guerres de Religion puis de la Fronde. 
Le début du XIXe siècle souligna l’avènement de grands changements pour la région, notamment sa division en trois départements administratifs : la Seine, la Seine-et-Marne et la Seine-et-Oise.

L’Île-de-France subit une fois de plus des changements en 1964 lorsqu’elle fut divisée en 8 départements : la Seine-et-Marne, qui occupe la plus grande partie de son territoire ; Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne (autrefois englobés dans le département de la Seine) et les Yvelines, le Val-d'Oise et l'Essonne (formant autrefois le département de la Seine-et-Oise).

      

Géographie

L’Île-de-France est l'une des plus petites régions de France avec une superficie de 12 012 km². La région possède de grandes étendues boisées (285 000 ha) et de nombreux grands parcs urbains. Pour ce qui est de la biodiversité, on y trouve plus de 200 espèces d'oiseaux, 18 000 espèces d'insectes, 60 espèces de mammifères et plus de 1 600 espèces et sous-espèces de plantes.

Le relief le plus élevé, d’une hauteur de 217 mètres, se situe dans le Val-d’Oise tandis que le département des Yvelines abrite le relief le plus bas, d’une hauteur de 11 mètres seulement.  

Tous les cours d'eau de la région sont des affluents ou des sous-affluents de la Seine.

Climat

Sa situation géographique à l'extrême ouest de l'Europe et sa position au creux du Bassin parisien influent sur les températures de la région. Avec des vents relativement faibles, des hivers et des étés assez doux, le climat de l'Île-de-France est défini comme tempéré, à tendance océanique. Le mois le plus chaud est juillet tandis que les mois de janvier et février enregistrent les températures les plus froides, entre 3,4° C et 3,8° C. Le printemps, de mars à mai, est la saison la plus sèche. Les pluies sont assez bien réparties durant le reste de l'année. La pollution dans les secteurs urbains entraîne des brumes plutôt sèches, alors que le reste de la région connaît des brouillards plus humides, surtout dans les vallées.  Les précipitations s'élèvent en moyenne à 619 mm par an dans la capitale.

Économie

Avec un PIB de 552 700 milliards d'euros et un PIB par habitant de 47 126 euros en 2008, l'Île-de-France est la région qui produit le plus de richesse en France et reste la première région industrielle française. Bien que Paris soit la 20e ville au monde en termes de population, le PIB de l'Île-de-France se situe en cinquième position après celui de grandes villes comme Tokyo, New York, Los Angeles et Osaka.  

Le secteur tertiaire, le plus important, emploie plus de 85 % de sa population active. Le domaine agricole, l’un des plus productifs de France, occupe 45 % du territoire régional. L'agriculture couvre plus de 50 % du territoire régional. La Seine-et-Marne est de loin le principal département agricole puisqu’il consacre 58 % de son territoire à l'agriculture. Les céréales et pois, parmi les meilleurs rendements du pays, constituent, avec la betterave sucrière, l'essentiel de la production. 

Plusieurs autres domaines contribuent également au développement économique de la région : Paris, première destination touristique mondiale, permet à l’industrie du tourisme de demeurer très active ; les secteurs de l'aérospatiale et de l’industrie de la défense emploient 72 000 personnes et le secteur du nucléaire est en pleine expansion. De grands laboratoires de recherche et sociétés, telles que Total, leader mondial de l’exploitation de l’énergie et le groupe Areva, leader mondial de l'énergie nucléaire et acteur majeur des énergies renouvelables, y ont leur siège social. 
 
Les secteurs de l’administration, de l’action sociale et de l’éducation emploient environ 1,5 millions de salariés dans toute l'Île-de-France.
Météo Île-de-France