Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Haute-Normandie

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Haute-Normandie.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


La Haute-Normandie

Créée en 1956, la Haute-Normandie correspond à la partie orientale de l’ancienne province de Normandie. D’une superficie de 12 317 km2, la région est composée de deux départements : la Seine-Maritime et l’Eure. Sa préfecture se situe à Rouen, principale ville de la région, suivie par le Havre, Évreux, Dieppe, Sotteville-lès-Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, le Grand-Quevilly, Vernon, le Petit-Quevilly et Mont-Saint-Aignan
En 2010, la région comptait 1 836 954 habitants pour une densité de population de 149 habitants par km2. Les habitants de la Haute-Normandie se nomment les Haut-Normands.




Histoire

Entre le VIe et le IIIe siècle av. J.-C., la Normandie était peuplée par deux tribus celtes : à l’ouest, les Armoricains et à l’est, les Belges. Les romains la conquirent plus tard en 56 av. J.-C. avant qu’elle ne soit intégrée à la Lyonnaise par l’empereur Auguste.
La province fut divisée en civitates (petits territoires) par l’empereur romain Gratien au IVe siècle. Le monachisme chrétien fut instauré le siècle suivant par les Francs lors de la chute de Rome. Plusieurs abbayes furent construites, notamment l’abbaye de Saint-Ouen en l’an 641. Les petits territoires de la province furent transformés en pagi (unités territoriales gallo-romaines, inférieures aux civitates) avant que la région n’intègre l’Empire carolingien. 
À la fin du Ier millénaire, les envahisseurs vikings menèrent de grandes expéditions dans une vaste partie de l’Europe. On les appelait les Nortmanni ou Normanni (Normands), ce qui signifiait « hommes du nord ». Le territoire, autrefois connu sous le nom de Basse-Neustrie, devint la Northmannie (ou Normandie) en l’an 911 lorsque les Vikings s’y implantèrent et fondèrent une principauté qui devint par la suite le duché de Normandie. 
La Normandie intégra le domaine royal en 1204 et fut durement touchée par la guerre de Cent Ans et les guerres de religion car elle fut l’un des principaux berceaux du protestantisme en France. 
C’est également en Haute-Normandie, à Rouen, que Jeanne d’Arc fut brûlée vive sur le bûcher par les Anglais en 1431 pour avoir refusé de se soumettre.
La région joua un rôle important lors de la Deuxième Guerre mondiale, notamment lors des débarquements alliés durant l’Opération Overload, menée par les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. Plusieurs villes dont Saint-Lô, le Havre et Caen furent ravagées par la bataille de Normandie au cours de cette même période.

Géographie

La Haute-Normandie partage ses frontières avec la Basse-Normandie au sud-ouest, le Centre au sud, l’Île-de-France au sud-est et Picardie au nord-est. 
D’une altitude de 250 m, le point culminant de la Haute-Normandie se situe à Juignettes dans le département de l’Eure. Les plateaux sédimentaires de la région sont peu  élevés, leur altitude moyenne se situant entre 100 à 200 m. 
Les falaises verticales qui s’étendent sur 130 km le long du littoral définissent le paysage haut-normand. D’une couleur blanchâtre, elles ont valu son nom à ce littoral appelé Côte d’Albâtre. La flore a dû s’adapter pour faire face aux vents et aux embruns salés balayant continuellement les parois et les sommets de ces falaises (plantes naines, charnues, densément velues).

   

Climat

La douceur des températures et l’humidité définissent le climat haut-normand, de type océanique. 
L'été demeure relativement frais avec des températures moyennes de 17° C en juillet le long du littoral et à l'intérieur des terres. Les températures hivernales oscillent autour de  4° C en moyenne au mois de janvier dans les terres et 5° C le long des côtes. 
Les précipitations sont relativement abondantes : environ 600 mm à l’intérieur des terres et 1000 mm en moyenne sur le littoral.
Selon les villes et les départements, il existe 3 influences climatiques majeures dans cette région : l’influence maritime, caractérisée par un climat doux et humide (des hivers raisonnablement froids et des étés tempérés par la brise marine) ; l’influence continentale, marquée par des écarts de température plus importants (hivers plus rigoureux et étés plus chauds) et enfin l’influence méridionale, caractérisée par des précipitations annuelles plus faibles (moins de 550 mm).



Économie

La Haute-Normandie possède une agriculture diversifiée : la culture céréalière est pratiquée au sud, particulièrement en Beauce ; le Pays de Bray, à cheval sur les départements de Seine-Maritime et de l'Oise, pratique, pour sa part, l’élevage bovin et le Pays de Caux se spécialise dans la polyculture (betteraves, céréales, lin, colza, etc.).
La Haute-Normandie est la première région française en termes de production de lin, de trafic portuaire et de raffinage du pétrole, et le premier pôle mondial de flaconnage pour la parfumerie. Elle se situe au 4e rang des régions françaises pour le commerce extérieur et la production de médicaments. 
Le secteur primaire emploie 2,3 % de la population active, le secteur secondaire  46,1 % et le secteur tertiaire, le plus important, comprend 51,6 % des salariés de la région.
Plusieurs grandes entreprises ont leur siège social dans la région, notamment la Matmut, Sanofi-Aventis et Ferrero-France, basées à Rouen ou encore Nestlé et Alpine situées à Dieppe.
En 2010, le PIB régional de la Haute-Normandie était de 46 096 millions d'euros et 25 168 euros par an par habitant. 


Météo Haute-Normandie