Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Franche-Comté

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Franche-Comté.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


La Franche-Comté 

D’une superficie de 16 202 km², la Franche-Comté, située à l’est du territoire français, est une région culturelle, historique et administrative. En 2009, la région comptait 1 168 208 habitants, appelés les Francs-Comtois. Le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort sont les quatre départements qui composent la région. 
Ses principales villes sont Besançon, qui en est également son chef-lieu, Belfort, Montbéliard, Dole, Pontarlier, Lons-le-Saunier, Vesoul, Audincourt, Valentigney et Saint-Claude
Avant 1478, la région ne portait pas officiellement le nom de Franche-Comté mais celui de comté de Bourgogne.
Plusieurs évènements seraient à l’origine de son nom. L’un d’entre eux serait d’abord le surnom de « Franc-Comte » donné à Renaud III, comte de Bourgogne, lorsque celui-ci refusa de prêter l’hommage à l’empereur germanique Conrad III. Une autre explication serait le fait que la région était une terre franche, en d’autres termes, exempte de taxes douanières, ce qui lui aurait conféré le nom de Franche-Comté.


Histoire 

La Franche-Comté fut habitée dès le paléolithique inférieur, première période de la Préhistoire. Le territoire appartint d’abord aux Séquanes, peuple gaulois de l’est de la Gaule, avant d’être conquis par les Romains après la chute de Vercingétorix, chef de la révolte gauloise et farouche opposant à l’occupation romaine.
La région fut également occupée par plusieurs autres peuples, notamment les Burgondes, puis les Francs en 534. Après la mort de Charlemagne en 814, elle fut sous l’autorité, selon l’époque, du Saint-Empire romain germanique, du royaume de France, du duché de Bourgogne, puis fut conquise par les rois d'Espagne de la dynastie de Habsbourg. 
La Franche-Comté redevint finalement française en 1678 à la signature du traité de Nimègue qui mit également fin à la guerre de Hollande.

   

Géographie 

La Franche-Comté est une région montagneuse. Le massif du Jura compose une partie significative de son relief. Le massif des Vosges se situe au nord de la région et son plus haut sommet se nomme le Crêt Pela et culmine à 1 495 mètres dans le Jura. 
Le territoire franc-comtois abrite plusieurs cours d’eau. La Saône, l’Ain et la Cuisance en sont les principales rivières. Les étangs et les lacs sont également nombreux dans la région, notamment le lac des Rousses, le lac de Chalain, le lac du Vernois ou encore le célèbre lac de Vouglans, troisième retenue artificielle d’eau en France avec 605 millions de mètres cubes.
La Franche-Comté est l’une des régions les plus boisées de France. Des forêts de hêtres, de chênes et de sapins couvrent une importante surface de son territoire, soit 705 000 ha. Certains de ces arbres peuvent atteindre plus de 50 mètres de haut. 
Les deux types d'écosystèmes, forestiers et lentiques, offrent à la région une vaste biodiversité, grâce notamment à la présence de nombreux oiseaux, cerfs, sangliers, écureuils, chats sauvages, etc. 
La Suisse est un pays clé, en termes d’économie, avec lequel la Franche-Comté partage ses frontières. Elle se situe également à proximité de l’Allemagne et de l’Italie.

Climat

Il existe de grands écarts de température entre l’hiver et l’été car la Franche-Comté est l’une des régions de l’Hexagone à jouir d’un climat continental. En été, la température peut dépasser 30° C tandis qu’en hiver, elle peut chuter au-dessous de - 20° C. Des écarts de température de 25° C peuvent être relevés au cours d’un même mois. 
Selon l’année et la position géographique, les précipitations peuvent varier. Le versant suisse peut accumuler jusqu’à 700 mm de pluies par an, le vignoble français, 900 mm, tandis qu’en Haute-Chaîne, il peut pleuvoir jusqu’à 2500 mm en moyenne par année. Les orages, souvent très violents, apportent eux aussi une quantité importante de pluie en été.
On compte en moyenne 10 jours de chutes de neige en basse altitude, tandis que sur les crêtes, la neige peut tomber pendant plus de 50 jours. 
En raison des écarts de température entre les plaines et les montagnes, le bassin du Léman et la Bresse notamment, sont souvent confrontés à d’épais brouillards qui peuvent demeurer plusieurs jours.



Économie

La Franche-Comté est la première région industrielle et la première exportatrice de France. Le secteur tertiaire emploie 60 % de sa population active. Le PIB régional se situait à 25,6 milliards d’euros en 2003 et celui par habitant à 21 897 euros l’année précédente.
La mécanique occupe une place prépondérante à Besançon. La ville est leader dans les domaines des microtechniques, du temps fréquence et du génie biomédical. De plus, Besançon est le premier centre européen du découpage de haute précision. 
Le centre économique de la Franche-Comté se situe dans la zone urbaine Montbéliard-Belfort. Le TGV et le secteur automobile y occupent le plus grand espace. Avec 13 841 salariés en 2006, le site industriel de Peugeot - Citroën Sochaux est le premier de France.
L’agriculture occupe également une place importante dans l’économie franche-comtoise, grâce à l’élevage bovin et à la production de fromages dont le Comté, le Mont d'Or, le Morbier, le bleu de Gex ou encore la Cancoillotte. La culture de céréales et d’oléagineux est aussi fortement présente.
La Franche-Comté abrite plusieurs vignobles et demeure la seule région viticole du monde à produire cinq catégories de vins bien distinctes : les rouges, les blancs, les rosés, les jaunes et les vins de paille.

Météo Franche-Comté