Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Champagne-Ardenne

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Champagne-Ardenne.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :



La Champagne-Ardenne


D’une superficie de 25 606 km2, la Champagne-Ardenne est une région historique située au nord-est de la France. Elle compte environ 1 338 004 d’habitants, appelés les Champardennais, faisant de la région l’une des moins peuplées de France. La Champagne-Ardenne partage ses frontières avec la Belgique au nord et plusieurs autres régions françaises dont la Franche-Comté et la Lorraine à l’est, la Bourgogne au sud, puis Picardie et l'Île-de-France à l’ouest.
Les Ardennes, l’Aube, la Marne et la Haute-Marne sont les quatre départements qui composent le territoire champardennais. Bien que les villes de Reims et de Troyes soient les plus peuplées, sa préfecture est la ville de Châlons-en-Champagne.
Ses dix plus grandes villes sont Reims, Troyes, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne, Saint-Dizier, Chaumont, Épernay, Sedan, Vitry-le-François et Romilly-sur-Seine.


Histoire

De nombreux sites néolithiques permirent de constater que la région fut très tôt peuplée, à l’époque de la préhistoire et que plusieurs échanges entre peuples sédentaires et nomades avaient également lieu.
Les Gaules furent d’abord envahies par Jules César de 58 à 51 av. J.-C., puis de petits groupes d’individus se convertirent au christianisme au premier siècle de l'ère chrétienne.
L’évêque Remi donna son accord aux Francs pour leur permettre, à leur tour, d’acquérir la région. Le roi des Francs, Clovis Ier, reçut le baptême chrétien de Remi en 498, geste qui devint l’un des évènements fondateurs du royaume de France.
Les guerres, les famines et les épidémies, très fréquentes à l’époque du Moyen-Âge, incitèrent également la population à se tourner vers le christianisme. Les habitants construisirent plusieurs cathédrales dont Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes et Notre-Dame de Reims. C’est d’ailleurs dans cette dernière que Charles VII fut sacré roi de France par Jeanne d’Arc en 1429.
Une importante activité économique se développa à l’époque de la Renaissance dans les villes de Reims et de Troyes mais les guerres de religion, la guerre contre l’Espagne, puis la Fronde freinèrent son essor. Ce n’est qu’à l’époque du Siècle des Lumières que la paix et le progrès purent enfin stabiliser l’économie régionale. 
La région joua un rôle actif lors des deux Guerres mondiales. La bataille de la Marne entraîna la victoire finale du 11 novembre 1918. Cette journée est encore célébrée aujourd’hui sous le nom de jour du Souvenir, également connu comme l'Armistice. Il permet aux pays européens et du Commonwealth de commémorer les sacrifices qui eurent lieu durant la Première Guerre mondiale. Près de vingt ans après cette victoire, la Seconde Guerre mondiale éclata à son tour. C’est à Reims que fut signé l'acte de reddition, dans la nuit du 7 au 8 mai 1945, ce qui mit un terme à cette guerre au plan européen.

  

Géographie

Trois principaux bassins hydrographiques se situent en Champagne-Ardenne, soit les bassins de Seine-Normandie, Rhin-Meuse et Rhône-Méditerranée. La Seine et ses affluents sont les principaux cours d’eau de la région. 
D’une superficie couvrant 40% du territoire de la Haute-Marne, les forêts occupent une place significative dans le paysage champardennais, notamment celles d'Auberive et d'Arc-en-Barrois.
Plusieurs plateaux composent la région dont le plateau de Langres, situé au sud-est de la région, d’une altitude de plus de 450 m et le plateau barrois culminant à plus de 405 m, au mont Gilmont. 
Le nord de la Champagne-Ardenne réunit certains reliefs du massif ardennais et de la plaine de Champagne, alors que le vignoble de Champagne est composé de coteaux situés à l’est. 
Enfin, des plateaux tels que le Tardenois et la Brie entourent la région, à l'ouest, formant une côte incurvée allant de la Seine à l'Oise. L'essentiel des vignobles de Champagne est situé à l’extrémité de cette côte.



Climat

En fonction des régions, les précipitations peuvent atteindre une accumulation de 886 mm à 937 mm d’eau par an. Les températures annuelles peuvent descendre en dessous des 10° C sur les plateaux langrois et ardennais. Les Ardennes bénéficient en moyenne de 1 440 heures d’ensoleillement par an, tandis que Langres, plus avantagée, jouit d’environ de 1 737 heures, bien qu’elle soit considérée comme l’une des villes les plus froides de l’Hexagone.
Les heures de solarisation sont plus importantes à l’ouest de la région où se situent les villes de Reims et de Troyes. Le climat y est également plus clément (en moyenne   10,5° C) et les précipitations y sont moins importantes que dans le reste de la région (entre 1 700 mm et 1 800 mm par an).   
En moyenne, les températures annuelles se situent entre 10 et 11° C, à l’est de la région et les pluies y sont plus abondantes (857 mm), il en résulte donc un temps d’ensoleillement moins long (1 682 h/an).
Le climat champardennais est de type tempéré, un intermédiaire entre le climat océanique et le climat continental. 


Économie

La Champagne-Ardenne occupe le 1er rang des régions françaises pour la production d’orge et de luzerne, le 2e rang pour la production d’oignons, de pois fourragers et de betteraves industrielles et enfin le 3e rang pour la production de blé tendre et de colza. 
Une très large partie de son territoire (60%) est dédiée à l’agriculture qui emploie plus de 50 000 personnes.
L’élevage, la viticulture, et la sylviculture sont d’autres secteurs qui participent au développement économique de la région.
En 2010, on estimait à 1,36 milliards d’euros, les profits réalisés grâce au tourisme dans la région. Ce secteur employait environ 13 500 salariés en 2007.
Le PIB champardannais se situait à environ 36 541 millions d’euro en 2011.


Météo Champagne-Ardenne