Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Corse

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Corse.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :


La Corse 

Située au cœur de la mer Méditerranée, la Corse, également connue sous le nom d’« Île de Beauté », est à la fois une île et une région française. Composée de deux départements : la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, elle conserve le statut spécial de « collectivité territoriale de Corse ». En 2009, l’île comptait 305 674 habitants, appelés les Corses, dont près de 29 000 issus de l’immigration. La Corse, d’une superficie de 8 680 km², est l’avant dernière région de France, juste avant la Guyane, en termes de densité de population ; elle compte 35 habitants par km². 
L’île se situe à 80 kilomètres des côtes toscanes, à 50 kilomètres de l’île d’Elbe, à un peu plus de 10 kilomètres de la Sardaigne et à 170 kilomètres de Nice.   
Les dix plus grandes villes de Corse sont : Ajaccio, Porto-Vecchio, Sartène, Propriano et Bastelicaccia, situées en Corse-du-Sud, et Bastia, Corte, Calvi, Biguglia et Borgo, situées en Haute-Corse. 

Histoire

L’île de Corse, plus précisément à Santo-Pietro-di-Tenda, en Haute-Corse, fut peuplée dès le IXe millénaire avant l'ère chrétienne. Plusieurs millénaires plus tard, de nombreux groupes de chasseurs-cueilleurs et de pêcheurs s’établirent au nord et au sud de l’île. Ils se nourrissaient surtout de lapin-rat, sorte de pika, et de coquillages. 
La Corse fut été également peuplée par les Phéniciens, venus de Tyr, à l’époque protohistorique. Ceux-ci la baptisèrent Korsai qui veut dire « couvert de forêts ». Les Phéniciens, commerçants avant tout, s’installèrent sur des îlots pour y cultiver la vigne, l’olivier et le blé et pratiquèrent le commerce de plusieurs métaux dont le cuivre, le plomb, l’argent et le fer.
Au Moyen Âge, les Vandales arrivèrent du sud de l’Espagne et apportèrent avec eux famine, maladies, misère et terreur sur l’île. Les Corses furent obligés de se cacher dans les montagnes pour leur échapper. Quelques années plus tard, les Vandales furent chassés par les Byzantins puis vinrent les Ostrogoths et enfin les Lombards. 
La bataille de la Meloria, en 1284, entre Gênes et Pise, fut la plus grande bataille navale du Moyen Âge. Gênes remporta la victoire et récupéra la Corse et la Sardaigne. Cette dernière fut abandonnée aux Aragonais en 1320.
La Corse devint indépendante le 30 janvier 1735, après quatre siècles et demi sous domination de la République de Gênes. Elle fut reconquise militairement par la France lors de la bataille de Ponte Novu, le 9 mai 1769.  C’est à cette même époque, le 15 août 1769, que naquit à Ajaccio le plus célèbre des Corses : Napoléon Bonaparte, homme politique et militaire français, fondateur du Premier Empire français. 
La Corse fut également impliquée dans les deux Grandes guerres. Lors de la Première Guerre mondiale, 48 000 soldats furent mobilisés en Corse qui perdit entre 10 000 et 12 000 soldats insulaires.
Les conditions de vie étaient très difficiles pour les soldats en raison de l'arrivée irrégulière des bateaux d’approvisionnement. Le pain, le sucre et le pétrole étaient rationnés. De plus, l’hébergement de 2.000 prisonniers de guerre allemands aggrava cette pénurie sur l’île. 
Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, lorsque l’Italie fasciste s’empara de Nice, de la Savoie et de la Corse, plusieurs étudiants corses défilèrent à Paris pour manifester contre le fascisme de Mussolini.

    

Géographie

Plusieurs montagnes de plus de 2 000 mètres, dont le Monte Cinto qui culmine à 2 706 m et en est également le plus haut sommet, se situent sur l’île.
La Corse, d’une altitude moyenne de 568 m, est elle-même une montagne dans la mer. Elle mesure 180 km de long et 82 km de large. Plusieurs étangs et marécages bordent son littoral et plus d’une centaine d’îles composent ses côtes. 
Le nord de la Corse est baigné par la mer Ligure, la façade occidentale par la mer Méditerranée et finalement la façade orientale par la mer Tyrrhénienne.
Une chaîne de montagnes, aux sommets pointus et d'une altitude plus élevée au nord qu'au sud, divise l’île en deux parties inégales.

  

Climat

Le climat corse est de type méditerranéen, souvent tempéré par l'altitude. Plus l’on s’éloigne de la mer et plus l’altitude augmente et la température diminue. Le gel et le brouillard sont fréquents en moyenne et haute-montagne. 
En raison d’un effet de Foehn, les températures au nord-est, ont tendance à être plus clémentes. Dans les zones littorales, la température moyenne annuelle varie entre 14,5 et 16,5° C. 
Plusieurs anciens moulins et éoliennes se situent en Corse en raison de la présence de quelques vents violents, notamment aux extrémités de l'île (Cap Corse, Bonifacio) mais aussi en Balagne. 
L’été demeure assez chaud et sec sur l’île et les orages sont fréquents à partir de la fin du mois de juillet. Les précipitations sont cependant plus importantes en octobre-novembre et en février-mars.



Économie

La Corse est la 25e région économique française avec un PIB par habitant de 24 232 euros (2008). Les principaux secteurs d’activités sont l’agriculture, l’industrie et les services, ce dernier étant le plus important. 
Tous les produits laitiers de l’île sont fabriqués soit à base de lait de brebis ou de lait de chèvre. La brebis est essentiellement élevée pour son lait, sa viande et sa laine. La Corse possède ses propres races de bétail (bœufs, chèvres, moutons et porcs). 
Le secteur touristique contribue également au développement économique corse. Un peu plus de 2 millions de touristes français avaient visités l’île en 2007, soit 72,5% du nombre total de touristes. 

Météo Corse