Saisir le nom d'une ville ou son code postal ici

Météo Bretagne

Prévisions météorologiques gratuites à 15 jours des départements de la région Bretagne.


Cliquez ci-dessous sur un département pour voir la liste des villes :



La Bretagne 

La Bretagne est une région historique et administrative située dans le Grand Ouest de la France. Elle est composée des départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Sa population, qui compte près de 3 199 066 habitants, les Bretons, a une densité de 117 hab./km², soit un peu plus que la moyenne française. D’une superficie de 27 208 km², la Bretagne est une région viticole et cidricole importante. Le « kir breton », boisson que chérissent particulièrement les gens de la région, est un mélange de crème de cassis et de cidre, spécialité régionale. Le vignoble breton le plus connu est le Muscadet.
Les dix plus grandes villes de Bretagne sont : Rennes, qui en est également la préfecture, Brest, Quimper, Lorient, Vannes, Saint-Malo, Saint-Brieuc, Lanester, Fougères et Concarneau
Les langues parlées dans cette région sont le Français, le Breton (langue celtique) et le Gallo (langue d’oïl).



Histoire

Le Paléolithique inférieur, première période de la Préhistoire qui débuta entre 3 et 2,5 millions d'années, vit le premier homme, le néandertalien, peupler la Bretagne.
Le territoire breton fut occupé par cinq peuples principaux pendant la période Protohistoire celtique : les Coriosolites, les Namnètes, les Osismes, les Redones et les Vénètes.
Les néanderthaliens furent suivis par les premiers hommes modernes vers 35 000 ans av J-C.
Lors de la guerre des Gaules, le territoire de la future Bretagne fut conquis par les Romains.
Dès le 1er siècle, les Romains utilisèrent le nom de « Bretagne », venant du mot latin Brittania signifiant « le pays des Bretons », pour désigner la Bretagne insulaire. 
À la fin de l'Empire romain, la région connut une affluence de population issue de l’immigration massive de Bretons insulaires dans une partie de l'ancienne Armorique celte. Ce peuple créa par la suite un royaume au IXe  siècle qui devint un duché, soumis au royaume de France.
De 1532 à 1790, la Bretagne fut assimilée au Domaine royal et constitua, du point de vue administratif, un gouvernement militaire, une généralité (la généralité de Rennes) et, du point de vue douanier, une « province réputée étrangère ». 
La Bretagne connut, entre les XVe et XVIIIe siècles, sa période la plus faste alors qu’elle se situait au cœur des routes commerciales maritimes les plus importantes entre l’Espagne, l’Angleterre et la Hollande. 


Géographie

La Bretagne est une péninsule qui se situe à l’extrémité ouest de la France. Elle partage ses frontières avec la Basse-Normandie et le Pays de la Loire. On y retrouve au nord la Manche, à l'ouest les mers Celtique et d'Iroise et le golfe de Gascogne au sud.
La région possède la plus grande façade maritime de la France métropolitaine. 
La géographie bretonne est marquée par le Massif armoricain, aplani par l’érosion, qui s’étend sur 65 000 km² entre la Bretagne, le Pays de la Loire, la Basse-Normandie occidentale et le Poitou. 
D’une hauteur de 387 mètres, le Roc’h Ruz (nom breton signifiant « roc rouge ») est le point culminant de la Bretagne. Il fait partie du Massif armoricain des monts d’Arrée, tout comme les points culminants suivants : le Ménez Kador (384 m), le Roc'h Trevezel (384 m), le Roc'h Trédudon (383 m) et le Mont Saint-Michel de Brasparts (380 m). Le reste de la péninsule se trouve majoritairement en dessous des 300 mètres d’altitude.

  

Climat

La Bretagne a un climat de type océanique tempéré. Les pluies y sont fréquentes, mais peu abondantes. Le climat, bien que différent entre le Nord et le Sud de la région, reste relativement très doux le long des côtes. Les différences de températures sont en moyenne peu significatives entre l’été et l’hiver (environ 15 °C), mais peuvent varier en fonction de la proximité du littoral.
Le noroît (ou gwalarn en breton) est le vent nord-ouest qui domine le nord de la région.  
Six zones climatiques différentes composent la Bretagne : littoraux (venteux, étés frais, hivers doux, pluies moyennes), littoraux doux (venteux, étés cléments), Monts d'Arrée (hivers froids, peu de chaleur et pluies abondantes), Intérieur (climat médian à tendance océanique), Intérieur Est (hivers plus frais, étés plus chauds et pluies modérées) et Sud Est (étés relativement chauds et ensoleillés). 



Economie

Le Bretagne connaît une croissance moyenne de son PIB depuis plus de 10 ans. Elle se situe au 7e rang des régions économiques françaises grâce à son PIB de 82 milliards d'euros (2009) et de 25 736 € par habitant. De plus, le taux de chômage reste inférieur à celui de la moyenne nationale.
Première région française dans le domaine de la pêche et très active au niveau de l’agriculture, la Bretagne a su développer d’autres secteurs d’activités importants dont l’agroalimentaire, les télécoms, l’automobile et la construction navale. 
L’industrie automobile connaît un envol dans les années 1960 avec l’arrivée de Citroën à Rennes. 
L'agriculture est surtout tournée vers l'élevage (bovin, porcin, avicole) et la polyculture (céréales et légumes). Les fourrages dédiés à l’élevage, tels le maïs, le blé et l’orge, représentent l’essentiel de la culture céréalière. La production légumière (haricots verts, artichauts, échalotes, pommes de terre, tomates) de la Bretagne est la plus importante de toute la France.
Le tourisme contribue également à la croissance économique de la Bretagne. Elle est la 4e région française pour l’accueil de touristes français et la 5e pour l’accueil de touristes internationaux.
Météo Bretagne